L'agenda 21 de Guingamp

logo agenda21Sans attendre la mise en œuvre du diagnostic global qui sera réalisé par un cabinet d’études prochainement retenu, la ville de Guingamp s’est déjà engagée dans différentes actions.

 

 

 

 

 

En interne tout d’abord

En interne tout d’abord
Des groupes d’agents volontaires
Au cours de l’année 2009, les agents municipaux ont reçu une formation-sensibilisation au développement durable dispensée par le comité 21, association nationale à laquelle la ville de Guingamp a décidé d’adhérer. A l’issue de cette formation, les agents ont été invités à participer à des ateliers de réflexion leur permettant ainsi de s’interroger sur leurs pratiques, de partager les expériences d’autres collectivités et de proposer actions ou programmes pouvant entraîner de vrais changements de pratiques et de comportements.

Quatre groupes de travail ont ainsi créés. Ils sont composés d’agents volontaires souhaitant réfléchir sur les thèmes suivants :
Mobilité et déplacements
Eau et économies d’énergie
Pratiques administratives et tri
Pratiques autour du stade et des cimetières

Ces groupes sont appelés à se réunir une fois par mois. Ils vont procéder dans un premier temps à un constat des modes de faire au sein des services, puis proposer des pistes d’actions pour améliorer les pratiques.
Voici quelques exemples de réflexions :

autocollants economies energiePour l’atelier eau et économies d’énergie
Sur l’optimisation du puit qui existe au service espaces verts
Sur la possibilité de récupérer les eaux de pluie
Sur l’usage des bonbonnes d’eau au sein des services, etc.




velo electriquePour l’atelier mobilité et déplacement
Sur l’achat de vélos pour les services
Sur l’implantation de parkings à vélos
Sur les distances séparant les différents sites fréquentés par les agents
Sur les bienfaits de la marche à pied, etc.

Le choix du papier recyclé
A été opéré en Mairie et dans les écoles, tous les documents produits par la Mairie (Le Mag, le Journal d’actualités culturelles ...) sont réalisés en papier recyclé.

Le tri
Chaque service au sein de la Mairie est appelé à effectuer le tri, des bacs spécifiques ont ainsi été mis à disposition des agents.

Les produits d’entretien
ECOLABELPour la première fois cette année, la Ville de Guingamp a décidé de lancer une consultation pour l’achat de ces produits d’entretien avec une exigence en matière de biodégradabilité. Ainsi les produits (nettoyants multi usages, vitres, détergents, gel WC ...) utilisés dans toute la collectivité (mairie, écoles, médiathèque, centre technique ...) seront désormais biodégradables à plus de 90 % (à l’exception de la lessive biodégradable à 60 % pour des raisons d’efficacité). D’origine végétale et avec des emballages recyclables, ces produits sont éco labellisés. Une formation est prévue début 2010 pour les agents utilisateurs, ces produits doivent en effet être bien dosés pour être efficaces. A noter que ce sont deux entreprises bretonnes qui ont obtenu le marché.

L’opération « Guingamp accueille l’abeille »
camellia et rucheCette action est plus qu’une opération de fleurissement même si elle a valu à Guingamp un premier prix départemental au concours des villes et villages fleuris et un prix spécial pour la thématique de l’abeille. Par l’installation de 4 ruches en ville (2 au château et 2 aux services espaces verts), il s’agit d’alerter la population sur le danger que représente pour la biodiversité l’usage des pesticides. Par le choix des plantes mellifères pour assurer le fleurissement de la ville, il s’agit de maintenir une diversité de plantes et donc une diversité florale indispensable pour les insectes butineurs. Les ruches de la ville ont ainsi donné une première récolte de près de 9 kg de miel ! Ce miel est réparti au sein des écoles et du centre de loisirs pour poursuivre le travail de sensibilisation auprès des enfants. Un dépliant de sensibilisation a été réalise par le service jardins de la ville et par le service communication.

De l’eau du robinet dans les écoles
eauecole1Sur proposition de la ville de Guingamp, les membres du SIRESCOL (Syndicat intercommunal de restauration scolaire réunissant les communes de Guingamp, Etables sur Mer et Yvias) ont décidé de servir aux enfants, lors de la restauration scolaire, de l'eau du robinet en remplacement de l'eau en bouteille ou en fontaine. Cette décision a été prise après avis favorable des conseils d’écoles. Ainsi, cet été, des travaux ont été réalisés dans les quatre écoles primaires de Guingamp (F. Leyzour, La Chesnaye, La Madeleine et Castel Pic) afin de mettre à disposition des enfants un accès à l'eau du robinet (un point de puisage spécifique) dans les salles de restauration.



Du bio dans les restaurants scolaires
Parallèlement, le SIRESCOL mène une réflexion sur l'introduction progressive d'aliments issus de l'agriculture biologique. Après des pâtes en juin dernier, les premières pommes bio ont été servies aux enfants le vendredi 25 septembre. L'objectif reste bien sûr de développer la démarche « manger bio et local» avec le soutien du GAB 22 (Groupement d'Agriculteurs Biologiques du département) : des solutions pour un approvisionnement local, de saison et bio existent. Reste à trouver les solutions pour parer au surcoût.

De nouvelles actions en perspective

L’empreinte écologique
empreinte ecologiqueLa ville entend se saisir de l’outil Empreinte écologique valorisé par le conseil de développement du Pays de Guingamp. Qu’est ce que l’empreinte écologique. L’empreinte écologique fonctionne comme un indicateur synthétique de durabilité : elle décrit et estime les pressions exercées par les activités humaines (consommation de ressources et rejet des déchets) sur les milieux naturels ainsi que la capacité de régénération des écosystèmes. Si notre empreinte écologique est supérieure à la biocapacité, notre mode de vie n’est alors pas durable. La biocapacité mondiale est ainsi de 11,2 milliard d’hectares répartis en forêts, terres arables, pâturages, espaces marins bio productifs, sol urbanisé, sol énergétique soit environ 1.8 ha par habitant. Ramené à l’échelle de l’hexagone, ce calcul indique qu’un Français utilise 5,6 ha par habitant. Un Français consomme donc trois planètes ! (Un Américain en consomme 5 !)
                                                                                         Calculez votre empreinte écologique

Le Conseil des Sages travaille sur l’Agenda 21
conseil des sagesLe Conseil des Sages, installé le 25 juin 2009 s’est réuni le 17 septembre pour définir son règlement intérieur, élire un bureau et déterminer des axes de travail.
Trois axes ont ainsi été définis à l’unanimité :
Plan Local d’urbanisme – circulation – partage de l’espace urbain – propreté
Agenda 21
Lien social – solidarité
Trois commissions ont ainsi été créées et leurs dates de réunions arrêtées. Le Conseil des sages a émis le souhait de travailler en transversalité avec le conseil des enfants et aussi de travailler sur les rencontres dans les quartiers et des temps forts permettant la rencontre entre habitants.

couv plan a21Mai 2012 :
Parution d'une carte "Plan Agenda 21", distribuée dans chacun des foyers Guingampais, présentant les actions de la commune










Télécharger plan Agenda 21