La ville de Guingamp en quelques lignes..

Guingamp : Pôle urbain d’un territoire

vue hautGuingamp est la ville centre d’une agglomération de 23 000 habitants et la commune siège d’un Pays qui regroupe 63 communes et une population de 71 224 habitants. Le Pays de Guingamp s’étend sur 7 Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI).

L’agglomération de Guingamp regroupe à elle seule près de 30% de la population du Pays dont 11% dans la ville centre. La densité moyenne de population au km² est de 67 habitants.

La superficie de la Ville est de 380 Hectares C’est une cité urbaine située dans un environnement naturel de grande qualité. La ville est une Sous-préfecture des Côtes d’Armor ; une ville de services assurant des fonctions administratives, commerciales, scolaires, économiques, sociales, politiques et judiciaires pour un bassin de vie de plus de 80 000 habitants.

 

Guingamp est une ville scolaire et universitaire importante

                              8 groupes scolaires
                              3 collèges
                              4 Lycées professionnels
                              2 Lycées d’enseignement général
                              1 Un campus universitaire U.C.O. Bretagne Nord.

Environ 5 000 élèves et 1 000 étudiants fréquentent les différents établissements de l’agglomération. Ville sportive par excellence, sa renommée est aussi liée à l’existence sur son territoire de l’une des équipes de football les plus prestigieuses de Bretagne : En Avant de Guingamp.

Guingamp

carte ccUne ville dans une Communauté de Communes.
L’Aire Urbaine de Guingamp est constituée de six communes.
Regroupées au sein d’une communauté de communes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une coopération de longue date

Engoncée dans des limites géographiques étroites, la ville a dû, dès les années 1960, secouer son carcan pour aménager hors de son territoire la première zone industrielle.


De cette initiative guingampaise est née progressivement le besoin de mettre en place une structure de coopération intercommunale susceptible de créer, à terme, une véritable dynamique d’agglomération, condition indispensable d’un développement harmonieux et planifié.


La mise en place d’un S.I.V.O.M. dans les années 1970 a scellé les premiers pas vers une coopération qui s’est prolongée depuis au travers d’un District (1991) transformé en Communauté de Communes en décembre 2001.

Des compétences évolutives

Le développement économique a été, avec le traitement des ordures ménagères, un des axes de coopération prioritaire.


Après la Zone Industrielle de Grâces, celle de Bellevue, en bordure de la RN12, a permis de conforter le secteur agroalimentaire qui marque encore aujourd’hui l’activité industrielle de Guingamp.


Avec la création du District puis récemment de la Communauté de communes, de nouvelles compétentes sont venues se greffer sur le développement économique.


Environnement, Gestion d’équipements sportifs de parcs d’activités d’intérêt communautaire, Aménagement du territoire, Logements, Politique Jeunesse, Petite Enfance, Gens du Voyage ...


En diversifiant ses champs de compétences, la Communauté de Communes s’attache à renforcer les liens de solidarité entre les communes afin de valoriser le potentiel existant et d’accroître le développement de l’agglomération.

Accès

De par sa position centrale et la proximité de la RN12, la Ville est traditionnellement appelée le « Carrefour de l’Armor et de l’Argoat »

Par le TGV Atlantique, Guingamp est à moins de 3H30 de Paris (Gare SNCF Tél. : 36-35)

Par la route : A10 – A11- A 81 et RN 12 Rennes/Guingamp

Par Avion, aéroport de Lannion

Par le Ferry, port de Roscoff à 75Km qui assure des liaisons régulières avec Plymouth et Cork.

La Côte de Granit Rose, qui désigne le littoral entre Perros Guirec et Trébeurden, est à environ 30 km.

La RN 12 rapproche ainsi Guingamp des grandes villes de Bretagne mais aussi de tout l’Ouest jusqu’à Paris.

Démographie

Une aire urbaine attractive dès le XIIIè siècle Guingamp est un marché actif, une garnison solide, un centre administratif important. Cette fonction administrative se confirme en 1790 date à laquelle la ville devient chef lieu d’arrondissement des Côtes d’Armor. En 1810, la Ville compte environ 5 000 habitants. Avec la construction de la ligne de chemin de fer Paris-Brest et de nombreuses lignes locales.

Le commerce s’intensifie et la population augmente sensiblement

6 500 habitants en 1850 – 7 282 en 1911 Les conséquences de la guerre 1914-18 entraînent une baisse démographique mais la ville conserve son dynamisme et en 1962, elle totalise encore 8 938 habitants. La fermeture d’Alcatel au milieu des années 1980 et les réductions d’effectifs qui s’en suivent freinent l’évolution démographique très positive des années 1960 à 1975. Entre 1993 et 1998, la courbe des emplois se redresse à nouveau grâce à une forte expansion de l’agroalimentaire. La ville qui était passée sous la barre des 8 000 habitants en 1990 renoue donc avec une croissance positive au recensement de 1999. Limitée par la taille de son territoire, l’évolution démographique profite surtout aux communes suburbaines qui construisent de nouvelles zones pavillonnaires. Guingamp a fait l’objet d’un recensement en janvier / février 2005. Les résultats ont été rendus publics par l’Insee en janvier 2006. Guingamp affiche une population de 7 724 habitants.

Une diminution conjoncturelle due à plusieurs phénomènes

Dans le cadre du projet de renouvellement urbain, l’office municipal d’HLM de Guingamp a veillé à ne pas relouer les logements situés dans des immeubles destinés à être démolis.

Ainsi, 81 logements étaient vacants pendant le recensement. La population guingampaise vieillit, comme celle de nombreuses villes centre en Bretagne. Le desserrement des ménages est un phénomène auquel Guingamp n’échappe pas.

L’unité urbaine de Guingamp est ainsi la plus importantes des quatre unités du Pays et se positionne à la seizième place au plan régional (150 unités urbaines au total).

Quelques points de comparaison

Répartition de la population (recensement de 1990 –source INSEE)
                        7 903 habitants
                        3 570 hommes
                        4 333 femmes
                        4 238 ménages

Répartition par âge
                        0-19 ans : 1 909
                        20-39 ans : 2 407
                        40-59 ans : 1 577
                        60-74 ans : 1 294
                        75 ans et plus : 716

La population compte aujourd’hui 8 008 habitants soit une hausse par rapport au recensement précédent de 105 habitants

Répartition de la population (recensement 1999 – source : INSEE)
                        8 008 habitants
                        3 575 hommes
                        4 433 femmes
                        4238 ménages

Répartition par âge

                        0 –19 ans : 1 742
                        20-39 ans : 2 544
                        40-59 ans : 1 749
                        60-74 ans : 1 092
                        75 ans et plus : 886

La démographie dans le Pays de Guingamp

La population globale du Pays de Guingamp est passée de 70 308 à 71 224 habitants entre 1990 et 1999 alors qu’elle avait diminué au cours de la précédente période 1982 –1990.

Ce gain (+ 916 habitants) se traduit par une hausse relative de +1,3%, inférieure, certes à la croissance de la population régionale (+3,95%) mais supérieure à celle du département (+0,74%)